Marie NDiaye a raison

Publié le par Liz AVRIL

Bon sang de bon soir
 depuis quand les écrivains sont à la botte du pouvoir !!!!!!


Mon fils adore un écrit de Victor Hugo qui lui a valu un exil (à VH car cette étude de texte à valu à mon fils une très bonne note) parce que Napoleon III n'avait pas apprécié.

Ce pamphlet, Napoléon le Petit, est disponible sur Internet mais vu les commentaires et les sites sur lesquels je l'ai trouvé, j'ai préféré m'abstenir. Car je n'avais pas fait la comparaison dans cet esprit mais plutôt dans l'idée de la liberté de pensée des auteurs et de la censure des Etats.

Je pensais que le temps avaient changés. A priori, non.

Je n'ai pas lu le livre de Marie NDiaye mais elle mérite une petite pub gratuite.


Publié dans Mes coups de gueule

Commenter cet article

Marine 13/11/2009 13:21


Je ne peux qu'être d'accord avec toi Liz. J'ai toujours été pour la liberté de pensée et la liberté d'écrire sans aucune censure. Nombreux sont les poètes, écrivains qui ont été exilés.
Je ne sais pas ce qui a provoqué ton coup de gueule, mais félicitations à ton fils pour sa très bonne note.
Bonne journée
Bise
Atalante


Liz AVRIL 13/11/2009 14:03


Pour mon fils, merci ma la bonne note est ancienne, mais tellement rare en Français que l'on s'en souvient encore ...

Pour Merie NDiaye, il s'agit d'un commentaire ancien sur la France de Sarkozy, ressorti par Eric Raoult qui veut que les écrivains primés soient soumis au droit de reserve. n'importe quoi !!!


calvarez 13/11/2009 11:38


C'est bien de lui faire de la pub. Les écrivains sont libre d'écrire et de dire ce qu'ils pensent. Ils n'ont pas à être soumis à un droit de réserve........