Week-end à Lyon, dernier jour

Publié le par Liz AVRIL

Troisième et dernier jour à Lyon.

La veille au soir, nous avons fait un petit tour sur les bord du Rhone et nous avons pique-niqué avec un menu Mc Do. Nous n'étions pas les seuls et c'était très agréable. Quelques américains profitait cette soirées pour fêter Independance Day.

Pour cette dernière matinée, nous avons visité le vieux quartier de Lyon et la montagne de Fourvière.

La Primatiale Saint Jean-Baptiste


Horloge astronomique, nous avons pu la voir sonner, à midi en redescendant de Fouvière.
Pour les futurs visiteurs : elle sonne à 12h, 14h, 15h et 16h

A détour des rues du quartier Saint-Jean ...


au fond d'une cour, la tour rose, vestige du Lyon florentin
situé 16 rue du Boeuf ...


un vielle boutique de bonsaïs ...


sur la place de la cathédrale, une herboristerie.

Après un petit tour de funiculaire. J'adore les funiculaires, il est concevable pour moi de visiter une ville qui possède un funiculaire ( Lyon en possède 2) sans le pendre.


Vue sur la Basilique Notre Dame de Fourvière




La basilique est magnifique.


Le théâtre romain, datant de l'empereur Hadrien. Il est encore utilisé pour les Nuits de Fourvière.


 Nous avons cru un instant être à Paris, Lyon a elle-aussi, sa Tour Eiffel.

J'ai adoré visiter Lyon, c'est une très belle ville, avec de très belles choses à voir. C'est une ville vivante, pas un "musée" ce que le classement Unesco aurait pu faire craindre. En fait, pas de "marchands du temple", ce fût assez difficile de trouver une boutique de souvenirs.

Ensuite, Lyon est de ses villes qui se visitent sans voiture. Le réseau de transport en commun est très efficace, bus, métro, tramway, FUNICULAIRE. Un prix très abordable grâce au billet à la journée.

Je voulais remercier encore une fois Céline qui m'a aidé à planifier mon séjour (je suis déçue de ne pas avoir pu de revoir cet été dans le Roussillon, mais c'est partie remise).

Je vous conseille ce guide, Un Grand Week-end à Lyon qui m'a aidé pour cette visite.

Publié dans Tout et rien

Commenter cet article