Week-end à Lyon, jour 1

Publié le par Liz AVRIL

Le week-end dernier, j'ai passé le week-end à Lyon. Il s'agissait d'un cadeau de mon fils pour Noël, un de ces coffrets comprenant la nuit d'hôtel et le petit déj. Nous avons prolongé d'une nuit.

J'avais pris conseil auprès de Céline, qui vit dans la région de Lyon. Elle m'avait envoyé un circuit que nous avons suivi ou presque.

Le samedi, départ vers 11h direction Paris Lyon, le Transillien ou devrais-je dire le TER bourgogne était confortable. Correspondance à Paris pour Lyon. Voyage en TGV 1ère classe. C'était le tarif le moins cher, mais on renouvellera l'expérience , c'est confortable, plus d'espace et moins de monde.

Arrivée à Lyon vers 15h, tramway direction l'hôtel. Un Kyriad Prestige (classé 3*).  Nous avons été déçu. La chambre était petite, très petite, chaude, très chaude et la clim ne fonctionnait pas. Le lendemain nous avons réclamé, on nous a proposé  une autre chambre plus spacieuse et surtout plus fraîche. Cette hôtel a besoin d'un rafraîchissement. Le quartier était populaire, ce n'est pas que ça me dérange mais j'espérais mieux. Le petit déj était varié et copieux mais un peu cher. Seul bon point, la situation à 5 min à pied du Rhône et proche de tous les transports en commun.

Après l'installation à l'hôtel, direction la Croix Rousse et sa boutique le point de croix rousse.



Visite du mur des Canuts. Ah, que notre maire s'inspire de ce magnifique travail et arrête de peindre à tout va des murs pourris (mais je m'égare) !!!



Visite à la boutique Point de Croix Rousse, trop de chose à voir et un Zhom qui souffle pour que je me décide.
J'ai acheté une grille Rouge du Rhin et des fils Mettler.



On continue la visite par la statue d'une célébrité Lyonnaise. Mr Jacquart, inventeur du métier du même nom, inspirateur du point de tricot et accessoirement un précurseur de l'informatique.



Sur la place du gros cailloux, j'ai été très inspirée par les luminaires, je trouve que parfois le mobilier urbain révèle des trésors, dommage que je ne l'ai pas vu allumé, je crois que ça doit rendre super bien, Céline, si tu as l'occasion de les prendre en photo de nuit ...
,



Quelques marches rappelant le mur de Canuts



Retour vers l'hôtel, par le chemin des écoliers, un tour dans la Cour de Voraces, une traboule bien lyonnaise.



Nous avons terminé notre périple dans le passage Thiaffait , une pépinière d'entreprises de la mode. Une charmante boutique de Tshirt éthique (coton bio, commerce équitable et petite série) pas ma taille dommage... et une rafraîchissement dans un café pour ma part, jus de pomme-framboise bio, un régal.



Le soir, nous avions réservé à La mère Jean, un bouchon. Nous avons bien mangé et la noté ne fut pas salée.

Publié dans Tout et rien

Commenter cet article

calvarez 16/07/2009 06:52

Si je passe à côté de ces lampadaires de nuit, je penserai à toi.

palmire 15/07/2009 10:31

Jacquart, ce sont les métiers à tisser qu'il a inventé, en particulier pour les soyeux de Lyon.
le jacquard tissé, c'est très spécial
Va voir si une ncyclopédie...
A mon idée, c'est bien plus compliqué que le tricot jacquart.
je vois que toi aussi, tu es tombée sur le Mettler...

Liz AVRIL 15/07/2009 13:03


jacquart a inventé le systeme automatique du metier à tisser. Un systeme de type orgue de barbarie. C'est aussi le premier "ordinateur".


christelle 15/07/2009 09:50

Bonjour
Quel beau voyage quand m^me.
Bises du gard
Christelle